Refaire ses allées de jardin : attention aux erreurs

allée de jardin

Offrant un charme personnel au jardin et du style à votre habitation, les allées de jardin sont à créer avec la plus grande minutie, dans le respect de votre environnement.

En plus d’être esthétiques, elles se doivent d’être pratiques, sécurisantes et résistantes. Voici une short-list d’erreurs à éviter au moment de leur réalisation ou rénovation.

Faire l’impasse sur le style

Première erreur à éviter : ne pas respecter l’harmonie entre votre maison et le revêtement de votre allée. Si votre maison affiche une belle architecture contemporaine, ne gâchez pas l’ensemble en installant des allées en pavés anciens par exemple. Une vraie faute de goût qui fera un effet tache sur votre décor général. Sur le marché, vous aurez la possibilité de dénicher une palette de modèles à des prix très variés. Gravier, béton, schiste... tous les styles et toutes les envies seront comblés.

Vous rêvez d’une allée minimaliste, originale, contemporaine ou zen ? Pas de souci. Les fabricants ont de quoi satisfaire tous vos désirs pour réaliser ces travaux importants pour la maison. N’oubliez pas également de réfléchir à la largeur de l’allée pour garantir le confort des utilisateurs. La dimension idéale est de 1,20 m pour permettre à deux personnes de marcher en se tenant l’une à côté de l’autre. Pour une personne, la largeur sera de 80 cm.

Ne pas garantir la sécurité des usagers

Il est crucial d’assurer la pleine sécurité des utilisateurs. Il ne faut pas qu’ils tombent ou qu’ils glissent, juste parce que vous n’avez pas pris vos précautions au moment de choisir et créer vos allées. Assurez-vous bien auprès du vendeur de la qualité antidérapante du revêtement que vous avez choisi. En principe, qu’il soit question de gravier, de bois, de carrelage ou encore de dalle, il ne faut pas qu’ils craignent les intempéries. Durant la saison de neige ou durant les périodes pluvieuses, ils doivent offrir la meilleure adhérence possible. L’idéal est d’opter pour des sols classés C selon la norme DIN 51097 mesurant la résistance à la glissance pieds nus, ou classés au moins R13, selon la norme DIN 51130, la plus utilisée en Europe pour évaluer les propriétés d’antiglissance d’un sol.

allée de jardin goudronnée

Cette règle vaut autant pour une allée en ardoise qu’en bois, en pas japonais ou encore en gravier.

Penser utile et pratique !

Destinées à embellir le jardin, à le dynamiser et à accompagner vos promenades, les allées doivent être aménagées de façon adéquate pour être pratiques et utiles. Une myriade de solutions est disponible, des plus simples à l’instar des pas japonais, ou un peu plus sophistiquées comme une allée en enrobé égayée de bordures.

Au moment de la rénovation ou de la création, repensez le chemin à mettre en place. Il faut que votre allée mène facilement d’un point A à un point B (du portail jusqu’à la porte d’entrée, de la maison jusqu’à la piscine). Les styles trop sophistiqués ou les zigzags sont déconseillés. Il vaut mieux faire dans la simplicité autrement dit des lignes droites ou des petites courbes. C’est important, car si les gens ne retrouvent pas un certain confort en marchant sur une allée à la forme complexe, ils se mettront à piétiner vos parterres de fleurs ou votre pelouse pour trouver un chemin plus facile.

Écrit par Lucas le dans Jardin

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : jv8q89bz7z