Maison

Fenêtre bois ou fenêtre PVC ? Avantages et inconvénients

De prime abord, tout un chacun a l’impression que les fenêtres PVC sont la meilleure solution pour renouveler de vieilles fenêtres souvent en bois. Or, la question n’est pas aussi simple comme nous vous proposons de le voir ci-après puisqu’il faut considérer l’encadrement mais également le vitrage, bien sûr.

Choisir la fenêtre en bois : le must

Par principe, la fenêtre en bois s’impose car elle est fabriquée avec des matériaux naturels, généralement locaux ou de proximité, tandis que le PVC est issu de produits pétrochimiques qui n’ont rien de local ni d’écologique. Que ce soit du chêne, du hêtre, du mélèze voire même du pin, il ne s’agit que d’essences occidentales ; rares sont les fenêtres en bois exotique proposées sur le marché.

En effet, le prix des fenêtres en bois peut s’avérer un critère de choix rédhibitoire pour les petits budgets. Toutefois, comme dans les gros projets, il convient de distinguer les budgets d’investissement de ceux de fonctionnement : si vous payez une fenêtre PVC moins chère à l’achat, vous dépenserez chaque année davantage en budget chauffage puisque ses performances en termes d’isolation thermique (et acoustique) sont bien moindres, alors qu’une fenêtre en bois sera plus coûteuse à l’achat mais vous permettra de diminuer votre facture énergétique chaque année.

En outre, si vous rénovez une maison ancienne, changer les huisseries pour y mettre des fenêtres en PVC ne respecterait pas le style et romprait l’esthétique. Bien sûr, des fenêtres PVC imitent le bois mais aucun connaisseur ne s’y laisse prendre ! A l’inverse, les fenêtres en bois proposent des modèles tout à fait contemporains qui n’ont rien à envier aux fenêtres en PVC qui vont paraitre très “cheap”.

Sachez également que la fenêtre en bois entretenue régulièrement aura une durée de vie plus longue qu’une fenêtre en PVC. Cette dernière finit par souffrir des périodes de canicule alors que le bois s’adaptera également à l’humidité, sachant qu’il est traité contre les insectes.
Au niveau du vitrage, PVC ou bois, les fenêtres offrent les mêmes options de vitrage. Il faut bien le reconnaitre, les fenêtres en bois relèvent du haut de gamme, alliant efficacité, esthétique et préoccupation environnementale.

Opter pour la fenêtre PVC pour les petits budgets

Si le PVC domine le marché des fenêtres, son prix en est à l’origine, d’autant plus que des fournisseurs proposent des premiers prix imbattables. Attention, l’isolation (thermique et acoustique) sera certainement moins performante, la résistance aux intempéries s’avèrera moindre et leur changement interviendra plus rapidement, en sachant que le PVC, contrairement au bois, se recycle encore assez mal.

En ce qui concerne l’entretien, si une simple éponge avec du produit nettoyant suffisent pour enlever les traces et salissures sur une fenêtre en PVC, ne négligez pas la surveillance des joints et des mécanismes de fixation qui peuvent s’avérer fragiles.

Au final, les fenêtres en PVC peuvent s’adapter à des petits projets de rénovation, qui excluent des grandes baies vitrées, et qui s’insèrent esthétiquement dans l’environnement urbanistique. Mais des fenêtres en bois donneront plus de cachet, donc de valeur, à votre habitation.

Ajouter un commentaire

Poster un commentaire