Profiter des taux bas pour financer ses travaux d’extension de maison

Extension de maisonOn entend suffisamment parler de la hausse du coût des énergies et des taxes en France au tournant 2014, pour encore faire traîner ses projets de travaux d’agrandissement, d’isolation...

Car quand un logement ne convient plus pour diverses raisons, il peut être amélioré au lieu de déménager, mieux vaut ne pas se priver puisque des aides réelles existent pour les financer.

Du reste, autant les réaliser au plus vite plutôt qu’après les hausses prévues pour 2014 : les taux sont au plus bas actuellement.

La TVA sur les travaux, bientôt à 10 %

Toutes ces informations, c’est ma conseillère qui me les a données pour me convaincre d’engager mes travaux avant la fin 2013... De toutes façons ça n’est pas plus mal, le besoin d’agrandir la maison commençait à urger : avec une préado qui milite pour son indépendance de dortoir, et mon épouse qui s’épanche dans les arts manuels pour combattre sa crise de la quarantaine, deux pièces en plus ne seront pas de trop.

Bref, ma banquière m’avait avisé que la FFB (fédération française du bâtiment) annonçait une augmentation de la TVA à venir sur les travaux pour 2014 : une hausse qui fera monter le pourcentage à 10 % ! Alors si vous voulez un conseil (comme dirait encore ma chère conseillère) : les travaux, c’est maintenant. Pour bénéficier de taux (relativement) réduits, ils doivent être réalisés et facturés par un professionnel impérativement avant le 31 décembre 2013.

Energies à la hausse et éco prêt à taux zéro

Prêt à taux zéroLe coût des énergies pour se chauffer ne cesse d’augmenter : nous avons tous déjà senti la hausse importante du tarif de l’électricité depuis le 1er août 2013.Pas de répit pour autant, les fournisseurs prévoient une nouvelle augmentation annoncée pour courant 2014 !

Ainsi, plus que jamais, l’éco prêt à taux zéro (de son petit nom EPZ ou EPZ +) est une solution d’actualité pour financer les travaux relatifs aux économies d’énergie. Pour ma part, si j’entreprends des travaux d’extension, cela ne m’empêche pas de me pencher sur les alternatives en termes d’amélioration de l’isolation dans le reste de la maison : autant faire d’une pierre deux coups.

De toute façon, les nouvelles pièces en voie de construction bénéficieront de ces progrès. De plus, de nombreuses aides sont proposées pour financer au mieux ce type de travaux, notamment le Crédit d’impôt développement durable (agissez pour la planète !).

Trouver le crédit le plus avantageux

Une fois la décision prise, il est possible de se renseigner en premier lieu auprès de son organisme bancaire comme je l’ai fait mais il est aussi nécessaire, quelle que soit la nature des travaux envisagés, d’avoir des éléments de comparaison à sa disposition en démarchant d’autres banques.

Afin de se faire une idée des différentes offres de crédit, on trouve des outils de simulation sur le net comme le site simulateurpretimmobilier.net. Ces moteurs vous permettront de faire le point sur votre projet de travaux à partir de plusieurs critères (coût estimé, apport personnel...) et ainsi de comparer les offres de financement des différents établissements bancaires répertoriés.

Il ne s’agit que d’une ébauche, car votre situation financière sera plus précisément étudiée par la banque que vous aurez choisie : en attendant, la simulation est essentielle pour voir plus clair dans son projet.

Écrit par Lucas le dans Travaux

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : v8rgsmkgty