Que faire au jardin en février ?

Crocus d’hiverAu mois de février, c’est presque la dernière ligne droite avant le redoux : les jours rallongent petit à petit et il est temps de se remettre au jardinage. En attendant le printemps, on peut déjà commencer à semer, planter, repiquer...

Les jours sans gel, il est tout à fait possible de s’adonner à ces travaux de "remise en route" – désherbage, nettoyage, boutures etc. – pour préparer le retour des beaux jours.

Les fruits & légumes

Dans les régions privilégiées, on peut commencer à semer des haricots dès la fin du mois de février ! À l’abri des intempéries, disposés sous châssis dans de profonds godets, vous pourrez récolter vos premiers légumes vers la fin avril. Patience... Sinon, c’est aussi le moment de planter vos asperges (terre sableuse) ainsi que l’ail rose et l’échalote ; attention, ces dernières préfèrent les terrains peu humides. Enfoncez les bulbes au doigt, en respectant un écart de 15 cm entre chaque plant.

Côté fruits, pensez à traiter les arbres à fruits à noyau (pêches, abricots, nectarines) contre la cloque et taillez vos pommiers et poiriers. Terminez par un binage léger au pied des arbres, pour aérer le sol.

Les fleurs

On peut continuer la plantation des vivaces, et surtout, faire un peu de nettoyage : ôtez les feuilles noircies sur vos hellébores, bergénias et brunneras. Faites leur sort aux graminées à l’aide d’une cisaille à main. C’est aussi le moment de semer les cobées, ces charmantes plantes grimpantes (en terrine, au chaud) ; une fois germées, elles pourront être installées en place fin avril. Par la même occasion, songez à nettoyer votre matériel de semis – godets, terrines...

Mais revenons à nos vivaces ; ne pas bousculer les bulbes déjà en place, ni les fleurs qui commencent à percer : elles sont encore fragiles. Diviser les pieds devenus trop gros à l’aide d’une fourche-bêche.

Taille des arbustes en février

Les arbustes

C’est la pleine saison pour planter les rosiers à racines nues, tant qu’il ne gèle pas. Taillez les arbustes qui fleurissent en été : tamaris, buddleia... Ôter les extrémités défleuries et les tiges âgées de vos hortensias, bouturer les tamaris (et autres petits arbres printaniers). Enfin, taillez vos rosiers : laisser peu de branches, chacune munie de 3 ou 4 beaux bourgeons. Nettoyer le bois mort au passage.

Réactiver le compost

Au cours de l’hiver, votre tas de compost s’est fatalement mélangé et ne ressemble plus à rien : tous les débris secs de l’hiver sur le dessus et, tassée en-dessous, la matière récoltée depuis l’automne. Il est temps de "remonter le tas" : pour ce faire, ôter la partie supérieure sèche (rameaux, feuilles mortes) ; quand vous atteignez de la matière organique décomposée, sortez-la et disposez là dans une brouette. Pelletez et épandez-la immédiatement sur vos massifs de vivaces. Puis occupez-vous de la matière sèche : il faut broyer tous les rameaux, remonter le tas en couches et arroser (au besoin, ajoutez de l’activateur de compost) ; laisser fermenter. Remuer uniformément après 3 semaines.

Écrit par Lucas le dans Jardin

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : iq3kh33774