Comment construire sa terrasse ?

Pour y siroter un cocktail estival, faire un barbecue ou simplement profiter de l’air extérieur un bon livre à la main, il n’y a pas mieux qu’une terrasse. En maison ou en appartement, les possibilités de construction sont multiples mais il est nécessaire de "tâter le terrain" pour définir la configuration de celle-ci et les matériaux à prévoir. Découvrez ces points essentiels avant de débuter votre projet.

Le choix des matériaux

Divers matériaux pourront constituer la matière première de votre terrasse : bois, composite, terre cuite, carrelage, granit... Chacun d’entre eux a ses avantages et ses inconvénients et le choix doit se faire judicieusement en fonction du terrain, du climat, et de vos attentes esthétiques et pratiques. Les dalles de terre cuite, par exemple, sont une matière poreuse qu’il faudra prendre soin de protéger avec des produits adaptés et à réserver plutôt pour les régions chaudes. Si vous souhaitez quelque chose de plus « rustique » qui demande un entretien minimum, la pierre naturelle (calcaire, granit) ou bien encore certains bois exotiques – naturellement imputrescibles comme le teck – sont tout indiqués. Le composite peut, quant à lui, représenter une alternative économique intéressante : moins onéreux que le bois mais tout aussi résistant, sans échardes et d’entretien facile, il se pose rapidement.

Terrasse en carrelage

Les techniques de pose

Qu’en est-il d’ailleurs de la pose ? Si vous avez opté pour des dalles ou des lames de bois, celle-ci se fera sur plots en béton dans le premier cas, ou sur lambourdes dans l’autre. Les lames se fixent alors directement sur les lambourdes sans outil particulier et, si elles sont emboitables entre elles, on peut réaliser la pose sans problème en moins d’une journée ! Une terrasse en bois autoclave (traité contre les insectes et le pourrissement) pourra être installée assez simplement sur une chape de béton, un sol dur couvert de graviers ou de la terre battue.

Sur un sol meuble, les lames devront absolument être posées sur des plots, qui permettent de récupérer les irrégularités du terrain et de préserver le bois de l’humidité. Dans ce dernier cas, il est indispensable de prévoir un système de drainage : des lames biseautées et une couche préalable de graviers aideront à l’écoulement des eaux de pluie.

Une terrasse express

Il est possible d’installer, avec certains matériaux, la surface de sa terrasse en seulement quelques heures : les caillebotis et les lames clipsables en composite permettent une pose "express". Les caillebotis sont de petites dalles en bois ou en pierre, faciles à manipuler et qui peuvent être posées avec tous les systèmes – à même la terre, sur plots ou sur chape de béton. Les lames de composite emboitables, fixées les unes aux autres par de petites attaches, se posent sur la plupart des terrains moyennant l’ajout d’un joint de dilatation toutes les 4 lames en cas de sol meuble ou d’humidité.

Écrit par Lucas le dans Travaux

2 commentaires

Écrit par Clément le 19/12/2013 à 11h51
Merci pour tous ces conseils. La terre cuite serait effectivement un bon choix, par contre elle nécessite un entretien régulier et un traitement pour la rendre résistante aux intempéries.
Écrit par Eric le 19/02/2014 à 10h01
Merci pour ces conseils. Pour ma part, j'aime beaucoup les terrasses en carrelage qui sont résistantes et originale. Après, il est certain que la pose d'une terrasse en carrelage nécessite largement plus de temps que la pose d'un terrasse via des caillebotis ou des lames clipsables.

Le grande problématique avec les supports bois est leur constance dans le temps. Après la première année, le bois va plus ou moins se verdir s'il ne va pas se fendre sous l'effet du gel...

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : cwcm6jwn38