Comment négocier le meilleur crédit immobilier ?

La majorité des investisseurs immobiliers souscrivent un emprunt pour financer leur projet d’achat. Pour assurer la rentabilité du projet, ils doivent dénicher un crédit moins cher avec des conditions d’emprunt plus souples. Découvrez quelques éléments importants à négocier pour obtenir le meilleur crédit.

Comment négocier le meilleur crédit immobilier ?

Quelques points importants à négocier

Le taux de crédit

En matière de prêt immobilier, le souscripteur peut choisir entre le taux de crédit fixe et variable. Pour le taux fixe, l’opération de négociation est plus facile, car il suffit de trouver plusieurs offres et de choisir la meilleure proposition. Quant au taux variable, l’emprunteur doit réaliser une étude pour vérifier la marge de la banque par rapport au capital emprunté et l’indice de référence qui fait varier le taux de crédit. En général, plus la durée du crédit est longue, plus son taux est élevé. Pour avoir le cœur net, il faut faire des simulations de crédit pour comparer facilement les offres.

L’assurance emprunteur

La souscription d’une assurance de prêt augmente la chance de l’emprunteur d’obtenir du crédit. Elle permet à l’organisme prêteur d’avoir la garantie d’être remboursé en cas de défaillance de son client. Elle peut être souscrite auprès d’une compagnie d’assurances ou de la banque. Chaque année, à la date d’anniversaire du contrat de prêt, il y a la possibilité de changer d’assurance emprunteur. S’il a souscrit une assurance auprès de la banque, il peut procéder à la renégociation de son contrat ou changer d’assurance en faisant jouer la concurrence.

Les pénalités de remboursement anticipé

Il est tout à fait possible de négocier les pénalités de remboursement anticipé à condition d’y procéder au moment du dépôt de la demande de prêt. En effet, la banque n’a pas le droit de refuser le choix de l’emprunteur de solder ses crédits avant terme. Cependant, comme il s’agit d’un manque à gagner, elle peut imposer des indemnités ou des pénalités de remboursement. L’emprunteur peut aussi être exonéré de ces frais s’il décide d’anticiper le remboursement de ses crédits dans le but de souscrire un nouvel emprunt.

Les frais de dossier

Que l’emprunteur fasse appel à un courtier ou il s’adresse directement à la banque, il peut négocier les frais de dossier. La comparaison des offres est la meilleure manière d’y procéder. Parfois, il est plus avantageux de souscrire un prêt à un taux plus élevé et sans frais de dossier que de signer avec une banque qui propose un taux de crédit moins élevé avec des frais exorbitants. S’il n’est pas un bon négociateur, il doit solliciter l’intervention d’un courtier qui est habitué à négocier avec les banques.

Conseils pour réussir une négociation

Pour optimiser ses chances d’obtenir un crédit immobilier, l’emprunteur doit opter pour un produit adapté à son profil. Un jeune salarié projetant d’investir dans un immobilier locatif peut souscrire un crédit à long terme. Les banques n’acceptent pas facilement les seniors qui demandent à souscrire un crédit à long terme étant donné qu’ils sont soumis à plusieurs aléas de la vie. Le souscripteur de crédit doit aussi mettre en avant ses principaux atouts, tels qu’un taux d’endettement plus bas ou encore sa stabilité professionnelle.

Écrit par Lucas le dans Maison

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : nvuata7nhs